30/06/2008

Sumopaint : un clone de Photoshop

Un clone de Photoshop sous forme de service web. Si vous êtes un utilisateur  assidu de Photoshop, vous ne serez pas dépaysé par  cet outil  de retouche d'images en ligne.


Et, selon la tendance du moment, le fruit de votre travail pourra être publié dans la galerie du site. J'avais il y a quelques temps effectué un tour d'horizon des outils de création et retouche graphique en ligne et ce petit bijou m'avait échappé.

Webdesign : génération de fonds d'écran et autres outils


Voici quelques services permettant de générer des fonds d'écran originaux.

Tout d'abord : Stripe Generator 2.0Comme son nom l'indique, génère un fond d'écran à rayures du plus bel effet, digne d'un concours d'élégance pour nappes de cuisine.On peut faire varier bien entendu, couleurs, largeur, orientation des rayures (jusqu'à 5), arrière-plan, ombrage. Le téléchargement se fait en png.Un dernier bouton permet d'enchaîner directement sur Tartanmaker


qui, si vous désirez vous faire tailler un kilt aux couleurs de votre clan, vous sera bien utile.Enfin, il y a tilemachine qui lui est un petit éditeur graphique travaillant au pixel de couleur, un peu comme les éditeurs d'icônes.La tendance générale étant à la publication et au partage de vos oeuvres, vous trouverez pour chacun de ces services, une galerie où les publier.












Il y a également dynamicdrive, contenant une pleïade de gadgets en DHTML pour rendre un site ou un blog plus attrayant, mais aussi quelques gadgets plus sérieux : effets sur documents, sur formulaires ; contenus dynamiques ; date et heure ; calendriers ; menus et navigations. Site beaucoup plus classique.

Pour tilemachine il vous faudra Shockwave player

27/06/2008

Aviary : services Web pour la retouche multimedia


Un ensemble d'outils de retouche multimedia, utilisables à partir du navigateur ou téléchargeables. Ils sont plus précisément destinés aux créatifs, mais nous le sommes tous non ?
Il y a là pêle-mêle

  • Phoenix : Un éditeur d'images
  • Toucan : Création de tables d'échantillons ou palettes de couleurs
  • Roc : Générateur de musique
  • Penguin : Outil de manipulation de mots pour les écrivains créatifs
  • Horus : Editeur de polices de caractères
  • Rookery : Un système de gestion de fichiers en réseau destiné au partage et à la recherche de fichiers
  • Eagle : Un analyseur d'images complexes capable par exemple d'identifier la caméra utilisée.
  • Etc ...

Tous ces outils sont en bêta-tests et ne sont pas disponibles en même temps. Il faut demander une invitation pour un type particulier : audio, video, image.

Je dispose actuellement de 5 invitations, contactez-moi ici : rg at infogere point com.

25/06/2008

Un chimiste corse découvre une molécule capable de protéger contre la transmission du sida

Un peu de veille sanitaire :

Un chimiste corse, Aurèle Mannarini, a découvert une molécule qui, appliquée sous forme de gel, permettra d'éviter la transmission du sida lors des rapports sexuels. Tout simplement.

Cette découverte, Aurèle Mannarini a tenu à la dévoiler hier, 24 juin, à partir de Bastia, en compagnie d'Edmond Siméoni, conseiller territorial et président de l'association « Corsica Diaspora », et de Dany Papi, présidente de l'association « Corsica Sida ».

Pour l'historique de cette découverte, pas si récente mais restée discrète, je vous renvoie à l'article de Corse-Matin en lien sous le titre de ce billet.

Comme élément d'accréditation, je signalerai simplement que Bill Gates lui-même versera 50 Millions de dollars au titre de sa Fondation, pour que la molécule, à un stade de tests très avancée, soit distribuée en 2011.

Le décalage entre la portée mondiale de cette information et son mode de diffusion, un quotidien régional, peut surprendre, mais je crois que c'est là la volonté de son inventeur.

Pour ceux qui veulent en savoir plus techniquement parlant, voici le lien vers le descriptif du brevet intitulé Composition terpénique anti-microorganisme.

En tous cas, je suis personnellement heureux d'une chose : il semble qu'une personne corse sera bientôt célèbre dans un domaine plus constructif que la conquête de la moitié de l'Europe ou la chansonnette.

24/06/2008

pdftextonline : Extraction de texte et urls d'un pdf


Un service révélé (à moi) par Tubbydev d'extraction de texte et d'Urls à partir d'un fichier pdf.
Bon, d'accord je lui ai donné un document très complexe à digérer et il lui est resté sur l'estomac. Un pdf rempli de schémas, de zones de clicage, bref un festin de roi. Au prochain test, j'irai cuillérée par cuillérée.

23/06/2008

Box.net : une pléiade de services


Box.net est loin d'être un site récent. Moi-même, je m'en sers abondamment comme zone de stockage de fichiers en ligne depuis janvier 2007.
Si j'aborde aujourd'hui le sujet, c'est que j'y ai découvert au moins un outil un peu plus rare sur le Net : un service d'envoi de fax gratuit.

Il faut s'inscrire, évidemment, mais, bien que cela ne soit pas évident à trouver, il y a une inscription dite Lite, qui donne accès gratuitement à 1 Go d'espace alloué au stockage en ligne de fichiers inférieurs à une taille de 10 Mo.


Toujours par défaut, sont accessibles des services d'édition de vos documents Word Excel, Pdf, Photos, sans download préalable.
Il existe également une liste complémentaire de services disponibles mais non ouverts par défaut :
  • Poster vers Blogger ou WordPress ou LiveJournal
  • Visualiser des fichiers Autocad (attention à la bande passante)
  • Poster avec Gmail
  • Partager avec Facebook ; etc.
  • La liste est non exhaustive et mérite un coup d'oeil.

L'envoi de fax n'est pas accessible par défaut, il faut donc aller dans l'onglet Services, puis à droite, cliquer sur le bouton Tous les Services, et activer la fonction.

La procédure d'envoi est on ne peut plus rustique : il faut donner l'email de l'expéditeur (un mail est envoyé pour prévenir du départ du fax), donner le nom du destinataire ; le nom de l'entreprise ; le numéro d'appel avec le préfixe international et c'est tout.

Notons que le fax reçu frise l'anonymat total en ce qui concerne l'expéditeur.
Par ailleurs, éviter, à la fois dans les noms de fichiers et dans un fax au format texte d'utiliser les accentués, non digérés par ce service.

Post Scriptum :
J'ai testé également le site ecall.ch, qui selon mes sources devait fournir un service gratuit d'émission/réception de fax. En réalité, seul l'émission de SMS pour un nombre compté est gratuite.
Egalement parcouru le site interfax.net, payant lui aussi (à partir de $0,09 pour l'Europe de l'Ouest et UK).
Jusqu'à aujourd'hui, le service eFax inclus dans box.net est celui avec lequel j'ai obtenu les meilleurs résultats.

21/06/2008

Zamzar : conversion de fichiers en ligne

La liste des fichiers convertibles serait bien trop longue à énumérer. J'en ai relevé quelques uns :
DE :
ppt - Microsoft PowerPoint
pdf - Portable Document Format
mp3 - Compressed audio file
ac3 - AC3 Audio File
mov - Apple QuickTime Movie
rm - RealMedia Streaming Media
VERS :
swf - Macromedia Flash Format File
doc - Microsoft Word Document
wma - Windows media file
mp3 - Compressed audio file
avi - Windows video file
avi - Windows video file



Rajouter presque tous les formats de fichier image, et tous les formats de compression, convertibles dans tous les sens, chaque type de son côté, bien sur :).

Il faut télécharger au préalable le fichier à convertir, et dès que c'est prêt, la cocotte siffle dans votre client email, il n'y a plus qu'à downloader le résultat.

On peut glisser/déposer un bouton de conversion dans son navigateur pour convertir plus rapidement.
Enfin, ce site peut héberger vos fichiers, mais là il devient payant.

PS :
Un clin d'oeil à Rodney Sankinka, chez qui j'ai récupéré l'astuce pour afficher les types de fichiers sur deux colonnes.

20/06/2008

Union européenne : blogging=lobbying


Le futur est en marche : une députée européenne préconise d'encadrer plus strictement la blogosphère car elle peut s'assimiler à du lobbying.

Franchement, il y a des jours où on n'a pas envie de dépasser le niveau café du commerce car, visiblement c'est le seul qui permet de percevoir le mode de fonctionnement de certains élus.

Périodiquement, certains farfelus se font remarquer à l'Assemblée européenne, nous explique Courrier International, et là, nous sommes tombés sur un spécimen rare ce qui est, somme toute, normal à Strasbourg.

Cependant, il faut rappeler qu' une tentative voisine avait eu lieu aux USA en janvier 2007, sur laquelle j'avais rédigé ce billet, le projet était plus étoffé et se proposait notamment d'étiqueter les blogs politiques en fonction de leur audience.

Une fois de plus donc, l'élite explique gentiment au bon peuple qu'il est incapable de séparer seul le bon grain de l'ivraie. Il est préférable qu'il s'en tienne aux informations formatées sur les canaux habituels, qui eux, sont exempts de tout lobbying ... exotique.

Les blogs sont de nature à influer sur l'opinion de leurs lecteurs. Quelle découverte.
Madame, puis-je vous rappeler que lorsque vous vous adressez à votre plombier, votre discours est de nature à influencer son travail ?

De quelle manière les blogs influencent-ils les lecteurs ? hé bien de toutes les manières possibles, et c'est là l'originalité. Sur Internet comme partout ailleurs il y a des lobbyistes, c'est-à-dire en quelque sorte les intermédiaires qui préparent, recoupent, classifient, analysent, synthétisent et restituent l'information, mais il y a aussi l'information brute, et ceci est totalement nouveau.

Il serait vital de préserver cette ambivalence, car ce n'est pas autrement que se construit l'esprit critique du lecteur. Et c'est bien cette dualité que craint le plus démocratique de nos gouvernements car elle signifie une énorme perte de pouvoir. Quand je dis gouvernement je suis en dessous de la vérité, je devrais dire classe politique toute entière dont l'unité renaîtra perpétuellement sur ce thème.

Ce que nous refusent les élites leur est par contre indispensable. Le quartier bruxellois que l'Assemblée européenne a investi contient bien plus de courtisans que d'élus.

Agoravox, dans un article daté de février 2006, nous disait que '3000 groupes d’intérêts employant jusqu’à 10 000 personnes font du lobbying d’une manière ou d’une autre à Bruxelles.'

Par ailleurs, à la même époque j'avais stocké un lien sur le même sujet.


Gageons que la situation n'a pas dû s'arranger depuis et que cette élue estonienne fait une crise de paranoïa, et ne peut plus se frayer un chemin à travers cette jungle jusqu'à son bureau. Ou plus simplement, n'étant pas fichue de créer son blog elle-même, dans un pur élan démocratique, elle envisage de torpiller les autres.

Non, sérieusement, l'Europe, carrefour de l'intelligence, est en marche, mais que la route est encore longue.

oursignal.com : le box cloud


Il y avait le nuage de tags, il y a maintenant le nuage de boîtes ou box cloud.

OurSignal pioche dans
Digg, Reddit, Delicious, et Hacker News pour produire sa sélection d'informations.

Ce service utilise la librairie Javascript JQuery.

La taille de la boîte témoigne de la popularité de la nouvelle. La couleur reflète elle, la tendance de ladite popularité : à la hausse lorsqu'elle tire vers le rouge.


19/06/2008

blog mapping : carte des blogs influents


Une belle somme de travail.
Christophe Druaux a dressé en septembre 2007 une carte clicable des blogs influents francophones.
La carte est téléchargeable au format pdf. Il y aura certainement des oubliés, mais la carte est délibérément qualifiée de subjective par son auteur, lequel a fourni ici un outil de travail dans lequel je sens que je vais puiser abondamment.

300 mots à ne pas mettre sur un site

Ayant d'une part testé wordle, un service générant des nuages de tags multicolores mais hélas pour la gloire puisque les liens sont inexistants, et par ailleurs visité cette page
qui énumère les 300 mots qu'il faut éviter de laisser traîner sur Internet pour passer (relativement) inaperçu, j'ai décidé de braver l'interdit, et livre la liste noire revue et corrigée par wordle.

Pour voir le nuage en taille maxi, cliquer ici

18/06/2008

Gestion des profils dans Firefox

Une information que je ne veux pas avoir à chercher au diable vauvert.
Pour afficher le gestionnaire de profils de firefox, aller dans Démarrer/Executer et entrer :
"C:\Program Files\Mozilla Firefox\firefox.exe" -p
Tout simplement.

Il existe une autre méthode consistant à télécharger un petit script vbs sur geckozone (où j'ai trouvé la présente solution), mais plus subtile à mettre en route.

J'ai planté mon Firefox en installant la plateforme de communication Freenetproject.org
sur laquelle je reviendrai bientôt. Au passage, l'installation m'a créé un nouveau profil firefox complètement vierge, ce qui m'a quelque peu contrarié, je suis donc revenu en arrière dare-dare.

17/06/2008

Hadopi : consommation et création sont dans un bateau

Au lieu de s'occuper de susciter en permanence l'envie de consommer et de punir toujours plus sévèrement ceux qui cherchent à le faire à moindre coût, cette société serait bien inspirée de diminuer l'envie de voler et prendre ses décisions en fonction du citoyen plutôt que du lobbyiste.

Le modèle de consommation actuel et l'appât du gain poussent les acteurs économiques et autres distributeurs, tous domaines confondus, à ne pas fixer le prix d'un produit en fonction de son coût de revient augmenté d'une marge 'raisonnable', mais plutôt à répondre à la question : jusqu'où le consommateur est-il prêt à aller ?

Tout le problème est là.

Dans le domaine de la création audio-visuelle artistique, un renversement de ce modèle aurait pour effet immédiat :

  • de replacer le talent au centre du débat, au détriment des courants de mode imposés par un petit nombre de professionnels.
  • de replacer l'industrie à la périphérie, voire l'éliminer de l'équation car obsolète aujourd'hui, Internet étant le meilleur vecteur de distribution.
  • de placer l'utilisateur final au contact direct du créatif, toujours grâce au média Internet, car il est le mieux placé pour sanctionner la création et le talent, étant lui même l'objet du désir de l'artiste.
  • de diviser par n , le prix 'utilisateur final' du produit, n étant très variable selon les degrés d'inconscience des vendeurs.
Le prix de l'oeuvre diminué mais non dévalué, qui se donnerait la peine de le voler ?

Bien sur cela ne se ferait pas sans grincements de dents et peut-être même sans menaces de licenciements massifs et nous touchons surement la vraie source de cette débauche législative.

D'où l'idée de faire un test :
choisir par exemple une date dans l'année qui serait

'le jour du CD audio à 7 Euros et du DVD à 10'

et ce serait bien payé...

un monde parfait

Au lieu de cela, ce qui se profile à l'horizon, que dis-je, derrière la porte, c'est la transformation d'Internet en un supermarché aux produits dûment stérilisés, avec ses promotions, ses têtes de gondole, ses cartes de fidélité. Le seul rôle de l'internaute sera de se balader dans les rayons, et de passer à la caisse.

Le talent ? troisième rayon à gauche.
L'information ? veuillez écouter les annonces diffusées par haut-parleurs et la musique d'ambiance.

les indices

On n'a jamais vu, depuis qu'Internet existe, une telle frénésie législative axée autour du contrôle et de la répression sur la Toile. Le caractère atypique de ce monde virtuel, est que très peu de gens a une vue d'ensemble, et certainement pas les pouvoirs publics ni certains de leurs juges, ce qui les conduit à rédiger des textes de lois incohérents, ou à appliquer de manière incohérente, et par analogie, des lois existantes. On lit ici ou là qu'une liste noire de sites est capable d'arrêter un réseau pédophile ou que la surveillance et les mesures de rétorsion vont être confiées à des sociétés de droit privé, à savoir les fournisseurs d'accès.

Juge et parti

La tentation de réguler la bande passante par cette répression graduée sera grande et trouve ici une excuse toute prête : tout le monde ou presque télécharge et partage.
Qui surveillera les fournisseurs d'accès on le sait, ce sera une Haute Autorité encore en devenir, mais la vraie question c'est comment ? Si un organisme 'indépendant' était capable d'effectuer cette tâche, pourquoi ne l'exercerait-elle pas directement auprès des internautes ?


Les moyens de répression

Je ne reviendrai pas sur les 10 raisons d'être contre la loi Hadopi (alias Olivennes, alias Création et Internet) énoncées par Numerama, mais juste sur la onzième, plus récente, et a elle seule largement suffisante. En effet, la base unique de la riposte graduée sera l'adresse IP du suspect. Or une étude américaine vient de prouver que cette adresse pouvait être usurpée facilement, et désigner un innocent... ou bien encore un routeur wifi. Combien de temps vont mettre ces solutions pour être partagées par tous ? Comment dès lors exercer la riposte, graduée ou non ?

Les vraies motivations

Ces paradoxes tendent à prouver s'il en était besoin que les motivations de cette accumulation de textes de loi sont ailleurs. Et selon moi elles sont très simples : les groupes d'influences qui gravitent autour des décideurs de notre pays font le forcing de la dernière chance. Je ne vois pas comment va survivre le modèle économique mis en place par les majors de l'audiovisuel. Car après tout, depuis l'invention du cinéma, ces intermédiaires ont construit des fortunes colossales sur les produits dérivés de la scène théâtrale, musicale ou autre. Il est temps pour eux de tourner la page et pour les plus 'créatifs' de construire un nouveau modèle basé sur le Web, c'est dans leur intérêt. Il semble que ceux-là soient encore rares. En attendant, comme les groupes pétroliers qui font monter le cours du pétrole, ou les groupes pharmaceutiques qui licencient à tour de bras : ils engraissent leurs actionnaires.

Conclusion
Quoi qu'il arrive, il est dans l'intérêt de l'internaute de se doter des moyens de surveiller sa propre activité sur le web, cela est dit dans l'Hadopi, mais était déjà vrai avant. Ces données lui fourniront des éléments de comparaison avec la surveillance que sera contraint d'exercer le FAI pour le compte de sa future autorité de tutelle. En attendant des jours meilleurs...

16/06/2008

Blogger : un peu de rangement dans Toplien









J'ai voulu aligner les boutons ci-dessus,

qui se trouvaient un dans la colonne de droite, partie gadgets, et était donc peu visible,
et l'autre sous chaque message.
Le but étant que les deux boutons soient disponibles à la fin de la lecture de chaque message.
Pour ce faire, j'ai cherché dans Mise en page/Modifier le code Html, la séquence de caractères [div class="post-footer"],
et y ai placé le script adéquat, en dessous de celui du Bookmark AddThis, qui s'y trouvait déjà.
Enfin, pour aligner les boutons cote à cote, et non pas l'un en dessous de l'autre, je les ai inséré dans une table, le plus simplement du monde, ce qui donne ceci :



Dans les deux cas, la génération pdf est quasiment interminable car on ne peut se défaire, à ma connaissance, de la colonne de droite contenant les widgets. Je conseille donc, pour ceux qui ne veulent récupérer que le message, de télécharger l'excellent Pdf Split & Merge
qui permet, entre autres fonctions, d'extraire des pages d'un fichier pdf.
Note
Ce qui m'a donné le plus de mal dans tout cela est un dommage collatéral : insérer un bout de code dans le billet de manière à ce qu'il ne soit pas interprêté par blogger, mais affiché littéralement.
Les astuces classiques : insertion du code dans une balise textarea ou remplacement des caractères '<' et '>' par & l t ; et & l g ; sont mal gérées et mettent un souk pas possible dans le billet. J'ai donc biaisé en effectuant un découpage de fenêtre et fabrication d'un fichier image png avec le non moins excellent FastStone Capture
Les deux outils cités sont disponibles en téléchargement sur l'incontournable site de Sylvie Pierrard, j'ai nommé gratilog.
Et ce sont des freewares, bien sur.

14/06/2008

wordle : de très beaux nuages mais sans pluie



Une très belle application réalisée grâce à Java (j'en sais quelque chose, voir ici), et à Python.
On Copie-colle une liste de mots, ou mieux, on fournit le nom d'un compte delicious (pas forcément le votre..) et Jonathan Feinberg, auteur et transfuge d'IBM, vous retourne un nuage multicolore, qui comme tous les nuages affiche les termes dans une taille proportionnelle au nombre de leurs occurences, mais






c'est
en couleurs !
(Pierre Dac)

On peut de plus faire varier la présentation, l'orientation, les couleurs, les polices, enfin c'est un beau gadget. Je dis gadget, car le nuage n'est pas relié à sa source, il s'agit donc d'un affichage artistique des mots avec lesquels vous aurez nourri la bête. Dommage. Je mesure parfaitement la lourdeur de la chose, mais les ardeurs verbeuses de l'utilisateur auraient pu être tempérées par une limite en nombre de mots, les plus faibles étant éliminées selon une loi assez ancienne.
Qu'importe, c'est un bel objet, une belle carte d'identité, comme lu quelque part.

Java fait son cinema : erreur 2755,1624


En voulant tester le service wordle, j'ai du procéder hier à une mise à jour du JRE Java, dont je suis venu à bout .... aujourd'hui.
Malgré toute l'aide en ligne du site de Java, fort détaillée, il a fallu que je sonde les forums pour trouver une précédente victime ayant relaté une infortune similaire à la mienne.

Résumé :
En installant Java (version de l'exécutable jre-6u6-windows-i586-p-s.exe), j'ai été confronté au message 'erreur interne 2755,1624', parfaitement répertorié sur le site de java. J'ai donc suivi successivement les procédures recommandées par le site :

- Désactivation de l'anti-virus

- Installation en local par téléchargement de l'exe complet

Je passe sur toutes les errances et tests divers que m'ont inspirées les deux modifs ci-dessus, pour finalement dénicher sur un forum la bonne solution : il faut lancer l'installation en ligne de commande DOS.
En effet, lorsque l'erreur intervient, l'exécutable est déjà placé dans le bon sous-répertoire (voir ci-dessous), il suffit de s'y rendre et de le lancer manuellement. Et là, ô miracle, l'installation se poursuit jusqu'au bout.

c:\Documents and Settings\\Application Data\Sun\Java\jre1.6.0_05

Le nom du fichier peut varier avec la version de Java.

Je sais, lire ce billet représente 2 minutes de lecture tout au plus, mais il suit quelques heures de cafouillage...

Maintenant que java est installé, entrons dans la danse avec wordle, fabrication de nuages de tags multicolores.

Merci à theradio, sur commentcamarche.net.


12/06/2008

Lingro : traduction à la volée


Un beau service de traduction en temps réel.

Il faut passer par le site lingro.com puis coller dans le champ idoine l'adresse du site à traduire. Ensuite choisir la paire de langues concernée et le service mouline en arrière-plan, puis affiche le site dans sa langue originale. Il ne reste plus qu'à cliquer sur chaque mot inconnu, pour que la fenêtre bleue apparaisse, donnant la ou les traductions possibles.

Si le mot est inconnu de Lingro, la bulle vous propose de soumettre votre propre traduction : il s'agit d'un service collaboratif, qui se nourrit du savoir des utilisateurs.

Hadopi : le Conseil d'Etat donne son aval




La loi dont la riposte graduée est le pilier, dite 'hadopi' ou encore 'Création et Internet' vient de passer victorieusement son examen en Conseil d'Etat : pas de quoi pavoiser. Sa prochaine étape est le passage devant le Conseil des Ministres, le 18 juin.

Je ne rappellerai que le caractère obsolète de la loi, le principal défaut qui lui interdira d'atteindre ses objectifs, mais qui calmera pour un temps les majors de l'édition vidéo et musicale. En effet, la répression, graduée ou pas, ne peut s'effectuer que par l'intermédiaire de l'identification de l'IP de l'internaute en train de télécharger : d'accord pour le P2P mais quid des newsgroups et des sites de stockage en ligne ?

Certes, leurs capacités moyennes de traitement est moindre, mais à quelle vitesse réagit un webmestre aujourd'hui, lorsqu'il flaire la possibilité de multiplier la fréquentation de son site ?
Certainement beaucoup plus vite que n'importe quel législateur, et c'est bien là la question.
Lorsqu'une corporation s'estime lésée, elle en désigne les auteurs, mais le temps qu'une riposte légale se mette en place, il y a belle lurette que le mode opératoire a changé, surtout avec le tintamarre que font les majors depuis bientôt 10 ans.

Pour pouvoir apporter une réponse, encore faut-il se poser la bonne question. Je plaisante, évidemment que le législateur et le lobbyiste de l'édition musicale se les posent les bonnes.
Quelles sont-elles ? Simple :

Comment vais-je continuer à me payer mon salaire ?
Comment vais-je me faire réélire ?

Ensemble, la main dans la main, allons tondre nos moutons.

11/06/2008

Sniff : une nouvelle race de services



L'intérêt : mettre un fil à la patte des utilisateurs de téléphones portables. Il est évident que nos adolescents vont vite apprendre à éteindre leur portable pour avoir un peu la paix.
Fonctionnement : le serveur du prestataire GSM effectue une recherche vers ses relais et celui ou ceux qui renvoient un signal positif indiquent la position du téléphone, dans le meilleur des cas à 10 mètres près.
Plus de souci à se faire : ce qui a été pendant des années un symbole de liberté d'aller et venir et téléphoner de n'importe où devient un vecteur de flicage. Et c'est normal, une évolution logique des choses.
Où : le service s'appelle Sniff, et est disponible comme application de Facebook mais seulement en Angleterre pour le moment, et pour le moment également, il est payant.
Les applications de ce type vont certainement se multiplier, comme celle qui fonctionne déjà aux USA et qui permet de suivre pas à pas un adolescent, toujours grâce à son portable, dont l'absentéisme à l'école dépasse l'entendement.

Phixr : service de retouche photo en ligne

Un service de retouche d'image sympathique.
Tout d'abord, point n'est besoin de créer un compte. On peut retoucher une ou plusieurs images pendant une session de travail de 2 heures. Une fois le travail terminé, rapatrier le fruit car toute trace est éliminée sur le serveur.
On peut redimensionner une image par la fonction crop, appliquer toutes sortes d'effets, enlever les yeux rouges sur un portrait effectué au flash, ajouter un texte, y appliquer une rotation fixe, le service ne gère pas les animations, faut peut-être pas trop en demander.
La liste des manipulations est encore longue.
Le travail terminé on peut sauvegarder le fichier en png ; gif ; jpg ; pdf ; ocr. Ce dernier encore en beta : carrément, il s'agit de reconnaissance de caractères : on soumet un fichier image contenant du texte, le service restitue un fichier texte. Je n'ai pas testé, mais connaissant assez bien la technologie à employer, je vois mal comment le service pourrait s'aligner sur les algorithmes d'Omnipage par exemple. Ne soyons pas trop gourmands.
Je concluerai en précisant que la bannière simpliste je l'avoue, de ce blog a été conçue avec Phixr.

Voici une liste de 9 autres services de retouche photos :

Fotoflexer permet de mixer des photos par Drag'n drop.
Picnik est désigné comme le plus populaire car récemment intégré à Flickr.
Splashup adopte les palettes d'outils de Photoshop et gère les layers (images multi-couches).
Phoenix fait partie d'une suite d'outils à vocation artistique (graphique, audio, vidéo,..).
Photoshop Express est le petit frère-en-ligne de Photoshop ; 2 Go de stockage en prime.
Snipshot est le plus simple mais aussi le plus clair.
FlauntR est celui à utiliser si vous cherchez un maximum d'effets spectaculaires.
Picresize est aussi très abordable par les débutants tendance angliciste :-).
Pixenate est presque un clône du précédent mais fonctionnel.


10/06/2008

Paypal : payez, nous ferons le reste

Je reproduis ci-dessous le message assez peu lisible envoyé par Paypal.
Pour mémoire, Paypal est une société appartenant à Ebay et permettant, après avoir mémorisé les références d'une carte (bleue ; master ; ...), d'effectuer des transactions, notamment sur ebay mais aussi ailleurs ; de faire des dons ; mais aussi d'encaisser de l'argent.

Après avoir décrypté et sous réserve d'avoir bien analysé le contenu, il ressort que sous couvert d'améliorer le service fourni, Paypal se contente de proposer à celui qui paye de payer la commission ordinairement réglée par celui qui est payé. La raison ? elle me revient en mémoire : sur Ebay, de plus en plus souvent les vendeurs refusent les règlements Paypal car la commission leur paraît comme à moi, abusive, et d'ailleurs, elle n'est rappelée ci-dessous que partiellement. Donc Ebay nous dit : débrouillez-vous, nous on veut encaisser, peu importe qui paiera. Voici le texte in-extenso, si quelqu'un en a une autre lecture, le débat est ouvert.
Enfin j'attire particulièrement l'attention du lecteur sur les définitions de Paiement Personnel et Paiement Commercial, qui valent le détour.

==================================================================

Mise à jour des conditions d'utilisation de PayPal

==================================================================

Bonjour René Genevieve,

Nous souhaitons vous informer d'un changement substantiel
concernant l'ensemble des comptes PayPal en France.

A partir du 9 Juillet 2008, PayPal va modifier la structure de ses
commissions afin que celles-ci soient plus avantageuses pour les
utilisateurs qui envoient des Paiements Personnels.

- PayPal ne prélÚvera pas de commission sur le destinataire
(quel que soit son type de compte) d'un paiement PayPal si le
paiement est approvisionné par solde PayPal ou compte bancaire et
que le paiement est désigné comme personnel.

- PayPal prélÚvera une commission sur les paiements dits personnels
ou commerciaux si ceux-ci sont approvisionnés par une carte de
paiement. En revanche, pour un Paiement Personnel qui est
approvisionné par carte, l'envoyeur aura la possibilité de payer
la commission liée au paiement.

- PayPal n'exigera plus de ses utilisateurs de surclasser
leur compte Personnel en compte Premier ou Business une fois
2 paiements approvisionnés par une carte de paiement reçus.

Les modifications suivantes des conditions générales d'utilisation
du service PayPal seront applicables :

La clause 8 sera modifiée (tel qu'applicable) et indiquera:

- La réception de Paiements Personnels qui sont également
approvisionnés par un solde ou un compte bancaire est gratuite

- La réception de Paiements Personnels et/ou Commerciaux
approvisionnés par carte est sujette à une commission à hauteur de :

Tarifs standards
-----------------------------
3.4% + commission fixe
Pour chaque transaction nationale ou effectuée dans l'U.E. en Euros.

3.9% + commission fixe
Pour chaque transation transfrontiÚre en dehors de l'U.E.

Tarifs Marchands
(basés sur le volume de transaction mensuel et une demande unique)
-----------------------------
1.4% - 2.9% + commission fixe
Pour chaque transaction nationale ou effectuée dans l'U.E. en Euros

1.9% - 3.4% + commission fixe
Pour chaque transaction transfrontiére en dehors de l'U.E.

Les niveaux de volumes mensuels applicables à ces tarifications
dégressives sont disponibles dans l'article tarifs accessibles Ã
partir de n'importe quelle page du site PayPal.

La commision fixe est, selon la devise de paiement:

£0.20 GBP
Â¥40.0 JPY
1.35 PLN

�0.35 EUR
$0.40 AUD
90.0 HUF

$0.30 USD
0.55 CHF
10.00 CZK

$0.55 CAD
2.80 NOK
$0.50 SGD

Â¥40.0 JPY
3.25 SEK
$2.85 HKD

$0.40 AUD
2.60 DKK
$0.45 NZD

Les utilisateurs qui envoient un Paiement Personnel approvisionné
par une carte pourront choisir de payer la commission applicable
à ce paiement.

La clause 15 inclura les nouvelles définitions suivantes :

- "Paiement Commercial" désigne un paiement qui n'est pas un
Paiment Personnel (y compris, mais sans limitation, un paiement
effectué pour l'achat d'un objet sur eBay ou d'autres biens
et services).

- "Paiement Personnel" désigne un transfert d'argent destiné à un
autre particulier, dans le cadre de son environnement personnel,
familial et/ou dans le cadre de son ménage

Aucune action n'est requise de votre part et vous pourrez
continuer à utiliser PayPal comme vous le faisiez.

Cordialement,

PayPal


Société 2.0 -

La loi Hadopi, rebaptisée "Loi Création et Internet", prévoit de mettre en place une Haute Autorité chargée d'avertir d'abord et de sanctionner ensuite les internautes qui ne respecteraient pas les droits d'auteur sur Internet. Selon un sondage réalisé récemment par l'industrie, 74 % des Français seraient favorables à ce système de riposte graduée plutôt qu'à la loi actuelle. Numerama liste 10 raisons non exhaustives pour lesquelles il est impératif de rejeter la loi Hadopi. Piratez-les sur votre blog, sur les forums et dans vos mails !





1. Elle ne vise pas les pirates !


La loi ne sanctionne pas le fait de télécharger ou de mettre à disposition sans autorisation des oeuvres protégées par le droit d'auteur. Elle crée en fait un nouveau délit, le "fait, pour la personne titulaire d'un accès à des services de communication au public en ligne (un accès à Internet, ndlr), de ne pas veiller, de manière répétée, à ce que cet accès ne fasse pas l'objet d'une utilisation à des fins de reproduction, de représentation, de mise à disposition ou de communication au public d'oeuvres ou d'objets protégés par un droit d'auteur ou par un droit voisin sans l'autorisation des titulaires de droits lorsqu'elle est requise". Or pour vérifier que l'abonné n'a pas "veillé" à ce que son accès ne soit pas utilisé pour pirater, la Haute Autorité ne pourra s'en remettre qu'à une seule présomption : le fait que l'accès a été en fait utilisé pour pirater. Peu importe que ça soit par l'abonné lui-même ou par ses enfants, son ex-compagne ou un voisin de passage. La loi crée donc une responsabilité du fait d'autrui qui serait une première dans le système juridique français. L'article 1384 du code civil prévoit bien la responsabilité du fait d'autrui, mais uniquement dans des cas où le tiers coupable est jugé incapable (les mineurs par exemple), ou est placé dans une situation de subordination par rapport à son responsable.


2. Elle crée une présomption irréfragable de culpabilité


La loi impose aux abonnés à Internet de protéger leur accès à Internet, par exemple en utilisant les moyens de filtrage proposés par leurs FAI, et dont la liste sera communiquée par la Haute Autorité. Mais comment un abonné qui a mis ces moyens de filtrage en place pourra-t-il prouver sa bonne foi s'il est accusé du contraire ? Comment prouver qu'à une heure donnée, un jour donné, le mécanisme de filtrage était bien activé sur l'ordinateur de l'accusé ? Ca n'est plus la présomption d'innocence qui préside, mais une présomption de culpabilité qui ne pourra en aucun cas être renversée. La loi Hadopi bafoue les droits de la défense en feignant d'ignorer que ces droits, dans les faits, ne pourront jamais être exercés.


3. Elle est déjà obsolète.


Puisqu'il n'est techniquement possible que de trouver l'adresse IP de ceux qui partagent les oeuvres et non de ceux qui les téléchargent depuis des serveurs distants, le projet de loi Hadopi ne vise de fait que le P2P dans son dispositif. Or aujourd'hui le piratage se produit au moins autant sur les serveurs de newsgroups et les sites de téléchargements et de stockage comme RapidShare, dont les utilisateurs sont mis à l'abri de toute procédure. De plus, les nouvelles générations de réseaux P2P sont conçues de façon à masquer l'adresse IP des utilisateurs qui partagent des fichiers, ou à ne pas pouvoir associer de façon certaine une adresse IP à un contenu partagé. Sachant qu'il est toujours politiquement beaucoup plus facile de créer une Autorité administrative que d'en démanteler une, est-il utile d'aggraver la charge publique par une énième Haute Autorité qui sera très rapidement incapable de travailler, ou de façon tellement anecdotique que son efficacité sera nulle ?


4. Elle interdit même le P2P légal.


Il n'existe et ne peut exister aucune base de données des oeuvres protégées par les droits d'auteurs. Donc le père de famille qui veut sécuriser son accès à Internet conformément aux obligations disposées par la loi Hadopi devra bloquer l'ensemble du P2P sur sa ligne, car aucun filtre ne pourra bloquer uniquement les téléchargements et uploads d'oeuvres protégées. De fait, c'est donc l'ensemble du P2P légal qui est mis au banc par le projet de loi. Il y a fort à parier qu'en plus, les FAI qui devront communiquer une liste d'outils de filtrages "efficaces" proposeront des outils qui bloquent automatiquement tous les logiciels d'échange comme eMule, BitTorrent et consorts.


5. Elle nécessite un fichage contraire à la jurisprudence de la CNIL


Pour mettre en oeuvre la riposte graduée, la Haute Autorité devra connaître l'historique des éventuels messages d'avertissement envoyés auparavant aux abonnés. Elle doit donc conserver les données d'infraction pendant une période longue. Si l'abonné est sanctionné par la suspension de son abonnement à Internet, son nom doit être inscrit pendant un an dans un registre communiqué aux fournisseurs d'accès à Internet, qui ont l'obligation de le consulter avant toute ouverture d'accès. Si le nom du client y figure, l'abonné ne peut pas s'inscrire. Or par le passé, la CNIL n'a autorisé ce type de fichage qu'à la condition expresse que le nom de la personne soit retiré dès lors que le dommage qu'il a causé est réparé (un remboursement d'impayé pour être retiré du fichage de la Banque de France, par exemple). Or ici, le fichage reste actif pendant un an, sans que l'abonné n'ait la possibilité de mettre fin au dommage qu'il a causé par sa négligence.

On notera aussi que la conservation des données qu'implique la mise en oeuvre de la riposte graduée est équivalente à celle imposée aux FAI pour les besoins de la lutte contre le terrorisme. De quoi se poser des questions sur la proportionnalité du mécanisme au but poursuivi.


6. Elle crée une justice à deux vitesses, selon que vous serez puissant ou misérable.


La Haute Autorité chargée de mettre en oeuvre la riposte graduée avertira et sanctionnera les internautes qui ont partagé illégalement des oeuvres protégées par le droit d'auteur. Mais quelles oeuvres ? Elle n'agira que sur la base de relevés effectués par les ayant droits eux-mêmes, c'est-à-dire par ceux qui ont la puissance financière pour effectuer un contrôle et un relevé des adresses IP sur Internet pour protéger leurs oeuvres. En clair, les majors du disque et du cinéma. Les petits labels ou les artistes indépendants seront de fait exclu du mécanisme de défense de leurs droits prévu par la loi Hadopi, quand bien même leurs oeuvres seraient piratées massivement.


7. Elle encourage la politique de l'autruche.


Il suffit de regarder le contenu des accords de l'Elysée pour voir que les industries culturelles estiment qu'elles n'ont pas à améliorer l'attractivité de leurs offres légales tant que la riposte graduée prévue par la loi Hadopi n'est pas effective. C'est-à-dire, au mieux, pas avant le premier trimestre 2009. Et encore, en fait, bien après, puisque l'accord prévoit un délai d'un an à compter de la mise en oeuvre effective de la riposte graduée. Au moins si la loi Hadopi était rejetée, les industries culturelles se décideraient peut-être enfin à se donner un grand coup de pied dans le derrière pour proposer aux consommateurs ce qu'ils attendent. C'est la base de tout commerce.


8. Elle a été jugée contraire aux droits de l'Homme par le Parlement Européen


Comment, alors qu'elle sera présidente de l'Union Européenne, la France peut-elle ignorer une sanction aussi lourde du Parlement européen ? Le 10 avril 2008, les eurodéputés ont voté une résolution qui "invite la Commission et les États membres à éviter de prendre des mesures qui entrent en contradiction avec les libertés civiques et les droits de l'homme et avec les principes de proportionnalité, d'efficacité et de dissuasion, telles que l'interruption de l'accès à l'Internet."


9. Elle ne sera pas plus efficace que la loi DADVSI votée il y a trois ans.


Nulle part au monde les tentatives de dissuasion et de répression n'ont fait baisser le nombre de contenus piratés et surtout n'ont fait grimpé le nombre de CD et DVD vendus. Dix ans après l'arrivée de Napster, il est peut-être temps de changer enfin de stratégie.


10. Elle coûtera extrêmement cher à mettre en oeuvre pour l'Etat


Lors des Assises du numérique, le président de l'Autorité de Régulation des Mesures Techniques et probable futur président de l'Hadopi s'est dit prêt à mettre en place "un processus de traitement automatisé permettant l’envoi de 10 000 messages d’avertissements par jour". 10.000 messages par jours, ce sont 3,65 millions de messages par an. Pour les envoyer, il faut connaître l'adresse IP de l'abonné, et demander l'adresse e-mail correspondante au FAI. L'arrêté du 22 août 2006 pris en application de l’article R. 213-1 du code de procédure pénale prévoit que l'identification d’un abonné ADSL et de son fournisseur d’accès internet donne lieu à une indemnité forfaitaire de 8,50 euro par IP. Soit un coût global de 31 millions d'euros par an, auquel doivent s'ajouter les frais postaux d'envois de lettres en recommandé exigées au minimum lors du deuxième avertissement, les frais de relevés des infractions, les frais de conservation des données, et les frais de fonctionnement administratifs de la Haute Autorité.

Pour que l'Hadopi ne creuse pas le déficit budgétaire de l'Etat, elle devra donc générer en retour au moins 31 millions d'euros de recettes fiscales chaque année par l'augmentation supposée des ventes sur les plateformes légales. Rapide calcul. Un MP3 vendu 0,99 euros sur Internet rapporte à l'Etat 16 centimes d'euros de TVA. Pour aller à l'équilibre, il faudrait que les Français achètent environ 194 millions de titres par an en plus de ceux qu'ils achètent déjà - ce qui suppose au passage qu'ils n'achètent pas sur iTunes, où la TVA bénéficie au Luxembourg. A titre de comparaison, les ventes de musique sur Internet en France au premier trimestre 2008 ont rapporté à l'industrie moins de 7 millions d'euros HT. On veut bien croire en faisant un effort à une augmentation des ventes consécutive à l'adoption de la loi Hadopi, mais à ce point ?




Article diffusé sous licence Creative Common by-nc-nd 2.0, écrit par Guillaume Champeau pour Numerama.com

Creating Malicous PDF Files - F-Secure Weblog : News from the Lab


Creating Malicous PDF Files - F-Secure Weblog : News from the Lab


Un billet lu sur le blog de f-secure, éditeur de logiciels de sécurité.

On peut y lire comment leur laboratoire a reçu un fichier pdf infecté par un programme exécutable appelé
Y08-04 ou GenMDB.
Comme ces messieurs ne sont pas manchots, ils ont extrait l'exécutable de sa capsule et l'ont ... exécuté.
Attention dans l'article original, le nom du programme malicieux est mal orthographié : il s'agit bien de Y08-04.
Ils ont ainsi découvert que ce programme était un générateur de Trojan Horse (ou cheval de troie), en quelque sorte une seringue capable d'injecter un Trojan dans un fichier pdf.

Ils en ont conclu qu'un apprenti sorcier, ayant voulu infecter un pdf, a par mégarde injecté le programme lui-même ! En quelque sorte, il a injecté la seringue.

Je crois que je n'ai jamais écrit quelque chose d'aussi illisible.

La blogosphère d'influence

A lire dans le Challenges de la semaine du 5 au 11 juin, le point sur les blogs influents du moment.
Il sont répartis en 5 domaines :
  • Medias
  • Politiques
  • Technologies
  • Bourse et finances
  • Economie et entreprises
And the winners are (in the same order)

Ne cherchez pas l'adresse du winner dans la catégorie médias, elle n'y est pas et c'est un total parti-pris. Je trouve consternant de détourner les yeux de la télé au profit d'un ordinateur et d'y retrouver ses polluants potins. La Toile sera ce que nous en ferons et cela m'amène à un autre paragraphe de l'article de ce décidément riche hebdomadaire qu'est Challenges, article prouvant l'échec au moins partiel du modèle économique basé sur les méthodes classiques de prévision, d'évaluation de la demande dans notre société de consommation.
Il apparaît donc dans cet article que les thèmes les plus porteurs sur le Net sont le point de croix, ou la vie quotidienne de salariés ! Pour ce dernier passe encore que les lecteurs fassent du social, mais pour le point-de-croix, je tombe des nues.

Qui aurait cru que la ménagère de 50 ans était coeur de cible sur internet ?

Pour beaucoup d'agences de publicité les 5 ans à venir vont être déterminants : vaincre, en occupant le nouveau territoire audio-visuel qu'est le Net, ou mourir, faute d'avoir compris qu'il ne faut pas hypnotiser un futur client mais le renseigner ... avant que d'autres clients ne s'en chargent.

Qu'il me soit permis de saluer encore Eric Dupin, qui en a bavé pour arriver là où il est. Moi qui avait adoré 'le hussard sur le toit' et ses deux interprêtes principaux, qui pensait que OM n'était pas seulement un club de foot mais aussi un acteur aussi élégant que discret, volatile pas qu'icelui se fait remarquer en intentant un procès à ED pour atteinte à la vie privée, procès dont les conclusions sont de nature à faire retourner 90% de la blogosphère à la lecture exclusive de Gala ou Modes & Travaux.
Quoique le point-de-croix soit un marché porteur... je vais y réflechir.

09/06/2008

Pdf Search Engine - Ebook Search


Ce service de recherches de fichiers pdf propulsé par Google se construit au fur et à mesure des requêtes. En fait, il s'agit d'un annuaire de liens qui s'incrémente en temps réel.
Quelle qu'ait été ma demande, je n'ai jamais réussi à obtenir plus de 49 réponses : il s'agit probablement d'une limite arbitraire de stockage fixée pour chaque terme.
D'ailleurs, en cliquant sur le lien sous les réponses, on accède au contenu complet du répertoire courant. Chaque requête crée un répertoire dont le nom est le terme recherché.

Dommage qu'il n'y ait aucune option : date de création du fichier, etc..
Il y a parfois des fichiers qui apparaissent dans les résultats, et qui n'ont aucun rapport avec la demande, le terme recherché ne se trouve ni dans le texte ni dans les propriétés du document. Seul peut-être le contexte d'origine, pourrait expliquer sa présence dans les résultats.

On peut rajouter sur son site un petit widget pour effectuer une recherche.

08/06/2008

Yahoo Maps : map Mixer



Un service Yahoo en Beta. Il s'agit de superposer une carte de votre crû, avec des informations personnelles (mais non privées) avec une carte Yahoo Map. Il faut bien sur, donner des points de correspondance (matching points) et le service se charge de mixer, en fait superposer votre couche au fond de carte Yahoo. Ne reste plus qu'à régler l'opacité de votre carte, rajouter des tags, un nom et un commentaire, et votre mixage est prêt à être rajouté sur un site grâce au code fourni, ou relié par une simple Url.

Je suis au regret de signaler ma déconvenue en voulant mixer une carte de l'Empire Britannique en Amérique du Nord avec celle des USA actuels, bien que ma carte soit au format jpg et de taille moyenne (1,5 Mo) ; que je n'aie à signaler aucun problème de téléchargement ni de placement des points de correspondance, je n'ai obtenu comme résultat que le fond de carte Yahoo.

A suivre...

Un second essai avec un gif de 19 Ko ne donne pas plus de résultat, j'ai pourtant suivi les conseils : firefox 1.5+ ; jpg ou png ou gif ; <>

Je referai un test avec une carte conseillée par le service. Il y a en effet des liens vers des cartes américaines libres de droit. On verra bien.



On peut voir le premier résultat ici,

Bien qu'il n'y ait rien à voir ...



Hé bien le dernier est aussi infructueux que les précédents : j"ai créé un png en local à partir d'une carte fournie dans les liens du site, je l'ai uploadé, posé sur le fond de carte Yahoo, j'ai superposé les deux couches, les ai faites coincider, et au moment du mixage définitif, disparition pure et simple de la couche png.

En ce qui me concerne, rideau sur ce service.

S'il y a des courageux, ou bien quelqu'un qui en sait plus long, je suis preneur d'un commentaire circonstancié.

07/06/2008

Annuaire inversé et géolocalisation : sullr.com



Ce matin, découverte d'un nouveau service d'annuaire inversé : sullr encore en Beta.
Il fonctionne pour plusieurs pays, ce qui est remarquable : France, Italie, Belgique, USA, Argentine, découpage créé par une équipe d'expression espagnole et native de Cordoue (surement le Cordoue argentin).
C'est un produit édité par le groupe panicozoo.com
La cerise sur le gâteau, c'est la géolocalisation de l'adresse trouvée sur Google Maps.
Pour tenter de s'en servir, il faut choisir le pays ; saisir le numéro et cliquer sur Find, pour obtenir l'adresse de l'intéressé. Je dis tenter car le premier essai que j'ai fait avec mon numéro personnel fixe s'est avéré infructueux, ce que l'on expliquera naïvement par le fait qu'il est désormais rattaché à un FAI, et est vraisemblablement boudé par France Telecom.
Le second essai en France a donné le résultat escompté pour l'adresse, mais lorsque j'ai voulu afficher la carte correspondante, seconde déconvenue, je me suis retrouvé à Palo Alto.


Bien évidemment, la géolocalisation fonctionne avec les numéros américains. A vous de tester les autres pays !

Bref, le service est encore en Beta-tests et nécessite des améliorations.
Détail : pour revenir à l'accueil, cliquer sur le bandeau oblique en haut et à droite de l'écran.
Pour mémoire, je donne deux autres adresses de ce type de services qui font aussi bien depuis plus longtemps :
PagesJaunes
118012
Ce dernier m'a donné sans hésitation le numéro boudé par France Telecom.
Les deux services fournissent le code pour afficher un gadget directement sur votre site ou blog, contrairement à sullr, comme je l'ai fait sur mon site professionnel, en bas à droite.


06/06/2008

Mapping 3D : bestiario



Un artiste barcelonais a développé plusieurs projets de cartographie de l'information, basés sur Flash. C'est parfois sérieux, parfois farfelu, toujours en 3D, très souvent ergonomique et intuitif. Un exemple à part : le neurozapping permet à partir d'un compte delicious de tisser la toile reliant tous les mots-clés ou tags utilisés sous ce compte. Cela se fait en temps réel et en 3D, mais je conseille d'essayer sur un compte de moins de 50 entrées, sinon prévoir les sandwiches et les boissons.
Après avoir effectué d'autres tests sur neurozapping, je conclue que ce service n'a ni queue ni tête et redonne tout son sens au mot gadget c'est-à-dire aucun. Le look fil de fer est sobre et élégant, l'animation 3D tient le spectateur en haleine, mais que le compte del.icio.us ait 4 entrées ou 500, cela n'en finit jamais et n'aboutit nulle part. Les seuls évènements notables sont des chargements de pages web ou, plus intéressant, si le lien stocké pointe par exemple vers un fichier pdf, celui-ci est téléchargé dans la foulée. Cependant tout se passe dans l'opacité la plus totale, sans que l'utilisateur ne puisse intervenir. Nous saluerons donc uniquement le côté artistique du bidule.

Webservices : pour les boulimiques


Plus de 350 services web dans cet annuaire. De quoi occuper quelques heures, statistiquement, il y a bien quelques perles.
Par exemple, à la rubrique Maps il y a Google Maps, fruit d'une start-up qui monte...
Plus sérieusement, il y à Myquire, pour ceux qui veulent gérer leur projet participatif en ligne, ou encore Wixi, bureau virtuel, où l'on peut stocker en ligne toutes sortes de fichiers, qui seront partagés entièrement avec la communauté. Déplorons la requalification de Yahoo Pipes en Outils/Widgets (?) alors qu'il y a une belle rubrique Rss qui ne demanderait qu'à accueillir l'un des outils les plus puissants de sa catégorie.
Il y en a quand même pour tous les goûts dans cet annuaire que je vous invite à découvrir et à commenter.

04/06/2008

SpringWidgets : developpement et publication de widgets personnalisés


SpringWidgets : Widgets, MySpace Profile Gadgets, Social Network Countdown Badges

Voilà un système de développement de widgets au look ravageur. Méthode classique : inscription sur le site gratuite, mail de confirmation, etc.
On accède ensuite aux fonctions suivantes :
Création d'un widget express et personnalisable basé sur un flux rss, le design est vraiment travaillé.
On peut également télécharger un environnement de développement pour créer son propre design.
Le partage est total ; ce que vous publiez sur le site est à la disposition de tous et les widgets de la communauté sont à votre disposition.
Les widgets développés sont censés recevoir plusieurs flux rss, mais la fonction semble défaillante ; seul le premier flux s'affiche.
Pour peu que l'on télécharge l'environnement d'exécution, on peut faire fonctionner les widgets sur son bureau, à l'instar de Window Vista.

Official Google Webmaster Central Blog: nouveautés robots.txt et metatags


Official Google Webmaster Central Blog: Improving on Robots Exclusion Protocol

Les nouvelles directives pour le fichier robots.txt ainsi que pour les meta tags, mises au point conjointement par Google, Yahoo et Microsoft, disponibles sur le blog Official Google Webmaster Central.
Ces données sont indispensables si l'on veut maitriser le référencement ou le non-référencement de telle ou telle page d'un site.

Toile-filante » Introduction au mind map

Toile-filante » Introduction au mind map

Une définition et surtout une liste des outils de mind-mapping gratuits et payants.

Widget : web to pdf


Un billet pour signaler le rajout ci-contre du widget save to pdf.
Je viens de générer la page d'accueil de ce blog, en fait 12 pages consécutives, qui ont été créées en 40 secondes + 10 de téléchargement et le résultat est très correct.
Il a quand même fallu que je m'y reprenne à 2 fois car au premier lancement, le serveur distant a répondu 'ressources limitées, essayez plus tard', ce que j'ai fait 1 minute après.

03/06/2008

Voyage au pays des barbouzes : les extraits, actualité Société : Le Point

Voyage au pays des barbouzes : les extraits, actualité Société : Le Point

Chronique des aventures de Patrick Baptendier , un investigateur en intelligence économique, à travers ses différentes missions entre 2003 et 2005.

OpenLayers: Home


OpenLayers: Home

Des ressources de développement pour afficher une carte et du contenu actif sur un blog ou un site.

02/06/2008

wp-cumulus : premier essai

Et voila !

Rien que pour le plaisir de voir tourner un nuage de tags en flash, j'ai donc exporté quelques articles du présent blog vers Wordpress et ajouté le plug in wp-cumulus, et voila ce que ça donne. Les non-bloggers ne vont pas s'évanouir évidemment, mais moi je trouve ce nuage très cool.
L'intégration du module dans wordpress est somme toute assez facile, bien qu'il reste pour l'heure à régler la largeur de l'écran flash qui déborde sur la colonne réservée aux widgets, sans que les modification directement dans le source du code ne change rien. Peut-être un problème de cache.

A suivre ...

Bravo encore à
Roy Tanck, qui en plus, semble avoir un solide sens de l'humour.

Exporter compte Blogger vers Wordpress






J'ai tenu à faire un test d'export de Blogger vers Wordpress.

N'ayant pas eu de résultats probants avec le code fourni en standard par Wordpress, je me suis servi de ce plug-in, disponible sur le billet de Sylvain Kalache. Et le résultat est tout à fait probant. Le lien Atom en fin de chaque message est toutefois mal récupéré et inutilisable.

A suivre ...

Nuage 3D pour blog Wordpress


Cet add-on me donne carrément envie de créer un blog sous wordpress, rien que pour le voir tourner, cette semaine, je m'y attèle.
On peut voir une demo ici.

01/06/2008

AppJet: Développer en javascript dans le navigateur


AppJet: Instant Web Programming

Appjet permet de créer des applications Javascript directement dans un navigateur. Les applications sont ensuite hébergées directement sur le site, et exploitables comme un service web.
Le javascript est exécuté coté serveur, et il y a notamment la possibilité d'y stocker des données permanentes. En plus du Javascript classique, sont disponibles des bibliothèques de fonctions, par exemple de stockage justement.
Comme dans les Yahoo Pipes, l'esprit collaboratif règne, car toutes les applications sont à la disposition de chacun, les sources clonables et modifiables à souhait.

Bémol :
Je ne suis pas pour l'instant parvenu à créer un compte, j'y reviendrai donc prochainement. Cela n'empêche nullement d'utiliser les applis déjà créées par d'autres.